Manque de préposés aux bénéficiaires pour les RI

274

La Gaspésie aurait besoin d’une quarantaine de préposés aux bénéficiaires pour répondre aux besoins des ressources d’hébergements intermédiaires (RI).

C’est ce que l’on apprend dans une enquête effectuée auprès des 35 % des gestionnaires des RI au Québec.

Dans le document, on affirme que 83 % des gestionnaires dans la province sont victimes de pénurie de main-d’œuvre et qu’en moyenne, il faudrait embaucher 2,68 préposés aux bénéficiaires par résidence pour combler les besoins en personnel.

La directrice de l’Association des ressources intermédiaires d’hébergement du Québec, Johanne Pratte, précise qu’en Gaspésie les problèmes sont existants.

 

Les raisons de ce manque de préposés aux bénéficiaires dans les RI sont nombreuses, selon la directrice.  Mais la question du salaire demeure l’enjeu principal.

 

Selon l’association, le métier de préposé aux bénéficiaires doit aussi être valorisé. Johanne Pratte estime que le gouvernement doit s’investir dans le processus tant pour améliorer les conditions de travail que sur l’aspect de la profession.

 

Les autres postes en pénurie à combler dans les ressources intermédiaires d’hébergement sont les techniciens en éducation spécialisée et les travailleurs sociaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here