McInnis lorgne vers le biocarburant

1527

Ciment McInnis envisage l’implantation d’un système de production de biocarburant.

Le cimentier mène ce projet avec le Pôle des technologies propres de la Gaspésie tout en travaillant toujours sur son projet d’installer une chaufferie aux résidus forestiers, pour réduire sa consommation de combustibles fossiles à la source.

L’idée plus récente est de capter le CO2 émanant de l’usine de Port-Daniel pour le valoriser en biocarburant, une solution qui a été peu détaillée jusqu’ici.  La porte-parole de Ciment McInnis, Maryse Tremblay, confirme que l’entreprise regarde cette filière avec beaucoup d’intérêt :

 

Par contre, la condition sine qua non à la concrétisation du projet sera de trouver la technologie qui répondra le mieux à un besoin localement :

 

Ciment McInnis réfléchit donc à l’idée d’utiliser son propre biocarburant dans l’alimentation énergétique de son usine mais aussi à l’idée d’en faire profiter à des utilisateurs autres que McInnis.

Toujours dans l’idée de réduire l’impact environnemental de l’usine, Ciment McInnis compte être en mesure de présenter sa solution ce printemps concernant le projet de chaufferie à la biomasse.  L’objectif est de réduire de 150 000 tonnes les gaz à effet de serre produits annuellement par la cimenterie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here