Le psychologue Pascal Soucy plaide coupable à des plaintes déposées contre lui

1314

Le psychologue Pascal Soucy de Gaspé a plaidé coupable lundi à des plaintes déposées contre lui à l’Ordre des psychologues du Québec.

Selon les documents reçus de l’ordre, trois personnes ont porté plainte.

La cause s’est retrouvée devant le conseil de discipline qui a ensuite entendu la preuve afin de déterminer si la conduite de ce dernier était conforme au Code des professions et au Code de déontologie des psychologues.

Dans un premier cas, Pascal Soucy a établi un lien amoureux et sexuel et dans un second, développé une relation amoureuse et sexuelle, ce qui contrevient au code de déontologie.

Les faits reprochés remontent entre novembre 2012 et septembre 2015 à Gaspé et Chandler pour une première cliente. Dans le second cas, les événements sont survenus à Gaspé avec une ex-cliente entre novembre 2015 et février 2016.

Pour ces deux personnes, le psychologue de Gaspé a aussi contrevenu au Code des professions en commettant également une infraction à l’honneur et à la dignité de la profession.

Les événements concernant la troisième personne se sont produits à Ste-Anne-des-Monts entre juin 2016 et août de la même année, alors que Pascal Soucy a contrevenu au code des professions et à celui de la déontologie en n’ayant pas une conduite irréprochable vis-à-vis sa cliente en tenant des propos de nature sexuelle et inappropriée.

Le psychologue continue de pratiquer en attendant que le conseil de discipline rende une décision d’ici trois mois.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here