Pour que cesse la fermeture des résidences pour aînés en région

208

Le Regroupement québécois des résidences pour aînés (RQRA) est présentement en tournée dans l’Est-du-Québec, afin de dénoncer la  précarité et la crise qui menacent les petits et moyens établissements dans les régions.

Actuellement, la situation des résidences privées pour aînés au Québec est précaire. Chaque semaine, deux résidences ferment leurs portes, tant dans les villes que les villages, pour un total de 500 propriétés depuis janvier 2014 et en date du 21 janvier 2020. En Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine, cela équivaut à 20 résidences. Yves Desjardins, président-directeur général du RQRA :

 

Parmi les raisons invoquées en lien avec ces fermetures, soulignons le besoin de main d’œuvre  et les coûts de fonctionnement liés aux exigences réglementaires de plus en plus élevés :

 

Finalement, l’installation obligatoire de gicleurs  dans les résidences existantes est un autre sujet d’importance retenu lors de cette tournée :

 

Le RQRA est un organisme à but non-lucratif qui regroupe des résidences privées pour aînés. Il rassemble 790 membres, gestionnaires et propriétaires de résidences, à la tête de plus de 98 000 unités locatives partout au Québec.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here