Québec relance l’économie graduellement

186

Québec permet la réouverture de plusieurs commerces et le redémarrage de l’industrie de la construction civile et manufacturière.

Sur la réouverture des commerces, seuls les établissements qui ont une porte donnant vers l’extérieur peuvent reprendre leurs activités à compter du 4 mai. Les centres commerciaux demeureront fermés. À cette période,  le gouvernement estime que ce sont 196 000 Québécois qui pourront retourner au travail.

Sur le redémarrage de l’industrie manufacturière, les entreprises pourront reprendre avec un maximum par quart de travail de 50 travailleurs, plus la moitié de leur main d’œuvre habituelle.  Si la situation se passe bien,  les restrictions tomberont le 25 mai.

Quant à l’industrie de la construction des routes, ponts et infrastructures civiles, Québec permet la reprise complète à compter du 11 mai, mais cette décision est aussi sujette à changement en fonction de l’évolution sanitaire du Québec.   Le ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, a invité toutes les entreprises qui peuvent le faire à prioriser le télétravail :

 

Le directeur national de la Santé publique du Québec, Horacio Arruda, convient qu’avec certitude, il y aura des cas, mais le risque est calculé :

 

Les campings saisonniers pourront rouvrir avec certaines conditions.  Toutefois, Québec n’est pas prêt à permettre quoique ce soit aux entreprises du domaine touristique et aux restaurants.  François Legault :

 

Le plan de réouverture commercial et industriel a été élaboré par le ministère de l’Économie, la Direction de la Santé publique, le ministère du Travail et la CNESST.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here