Baleines noires: Escale Gaspésie déçu, les crabiers satisfait

302

Les nouvelles mesures de protection pour les baleines noires sont reçues convenablement par les crabiers, mais sont une déception pour Escale Gaspésie.

La décision de Pêches et Océans d’éliminer la zone statique préétablie qui empêchait la pêche à un endroit précis dans le golfe pour toute la saison vient répondre à des demandes des pêcheurs de crabe des neiges.

Cette année, le golfe devient une zone dynamique et les secteurs qui la composent risquent de fermer pour la saison si une ou des baleines sont aperçues à plus d’une reprise à l’intérieur d’une période de 15 jours.

Le président de l’Association des crabiers Gaspésiens, Daniel Desbois, explique que les changements comportent des risques de fermeture plus grands, mais croit qu’il est possible de tirer profit des nouvelles mesures :

 

Ces derniers trouvaient aussi que la mesure ne donnait pas les résultats escomptés puisque les baleines se retrouvaient ailleurs que dans le périmètre établi.  Daniel Desbois explique que la zone statique privait les pêcheurs d’un secteur important pour les captures :

 

Pour Escale Gaspésie, la limite de vitesse de dix nœuds imposée pour 15 jours lorsqu’une baleine est aperçue dans le couloir de navigation continu de nuire à l’industrie. Le chef d’escale, Stéphane Sainte-Croix, se demande pourquoi on ne peut pas instaurer en 2020 une meilleure approche avec des technologies existantes:

 

Depuis l’entrée en vigueur des mesures de protection en 2017,  40 escales ont été annulées en Gaspésie pour une perte de 52 000 croisiéristes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here