Sylvain Roy applaudit le financement de petites cohortes au cégep

101

Le député de Bonaventure se réjouit que le ministre de l’Éducation supérieur accorde du financement pour des plus petites cohortes dans les cégeps.

Auparavant, pour obtenir le financement gouvernemental, une cohorte devait compter un nombre minimal de 10 étudiants.  Au mois d’avril, les députés péquistes de l’Est du Québec, dont Sylvain Roy, ont fait des pressions pour que le nombre d’étudiants requis passe de 10 à 7.

Sylvain Roy affirme qu’il s’agit d’une façon d’aider les plus petits cégeps où la clientèle est souvent moins importante.  De cette façon, les étudiants peuvent demeurer dans leur coin de pays, une économie importante pour les parents qui financent des études à l’extérieur.  Le député ne voit que du positif dans cette nouvelle :

 

Il est à noter qu’au Cégep de la Gaspésie cette nouvelle disposition aura des effets à la rentrée 2020.

Pour cette année, le Cégep a déjà autorisé la création de 5 cohortes de 7 étudiants ou moins qu’il finance lui-même.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here