La biomasse de morue n’a jamais été aussi faible dans le golfe et continuera de baisser

1449

La biomasse du stock reproducteur de morue dans le golfe est passée de  26 000 tonnes en 2016, à 14 000 en 2018, et les scientifiques de Pêches et Océans prévoient une extinction commerciale de l’espèce pour 2040.

Selon le biologiste en science aquatique, Daniel Ricard, le taux de mortalité naturelle normale de la morue adulte devrait se situer autour de 18 %. Or, elle est plutôt chiffrée autour de 60 % dans le golfe, étant donné le réchauffement des refuges d’hibernation qui détériore la condition du poisson qui perd trop d’énergie en hiver, mais surtout à cause de la prédation du phoque gris, dont la diète est composée jusqu’à 77 % de morue:

 

Selon Daniel Ricard, même une importante diminution par la chasse du troupeau estimé à 500 mille bêtes ne pourrait pas relever le stock de morue, en ajoutant qu’une telle action aurait des impacts incertains pour le poisson de fond :

 

Selon les projections, la biomasse du stock reproducteur passera à moins de 10 tonnes d’ici 2023, et à moins de mille tonnes d’ici 2040. Le biologiste estime inutile l’interdiction de la pêche récréative et de subsistance, qui ne représente que 60 tonnes de captures par année.

Toutefois, il suggère d’adopter des mesures de gestion afin de limiter l’augmentation prévisible des prises accessoires dans la pêche commerciale au flétan et celle au sébaste qui devrait être rétablie à court terme.

2 COMMENTAIRES

  1. pas toujours les proprietaires de bateaux chaluttiers qui aimeraient regarder mon commentaire, nous devrons trouver des solutions pour refaire revivre la morue dans la mer gaspésienne, du a des types de poissons predateurs et sans ajouter les bateaux chalutiers qui eux sont aussi des predateurs que le gouvernement du canada a fait pour faire dimunuer les nombres de poissons dans l atlantique.
    le gouvernement du canada devront se reviser pour faire reposer tout l ocean des bancs de terre neuve jusqu en gaspésie et iles de la madeleine pour de nombreuses années.
    je suggere aux gouvernement de ne plus remettres de permis de peche pour la morue et autres especes de fruits de mer dans le but de repeupler nos mers comme nos mers d antans. pendant ce temps c es pecheurs devrons s orienter pour trouver du boulot ailleur cela sera une bonne methode de faire reposer la mer des predateurs humains et marins. il y a eu de l abus, des deceptions, beaucoup de gens paient pour les erreurs du gouvernement du canada. etes vous d accord?

  2. Il faut bien s’ouvrir les yeux et regarder les populations de phoques en Gaspésie du jamais vue.S’il n’a rien de fait sa va augmenter pour les phoques et détruire d’autres espèces après la morue qu’elle autre poisson va y passer!!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here