Un délai jusqu’au 13 décembre pour Technologie Orbite

333

Le syndic représentant Technologie Orbite a obtenu un autre délai du Tribunal afin de réalise une entente avec un repreneur au lieu d’opter pour le démantèlement de l’usine de Cap-Chat.

Le contrôleur de Pricewaterhouse s’est présenté à la Cour supérieure le 26 novembre dernier afin d’obtenir une extension jusqu’au 13 décembre prochain.

Selon les documents de la firme, on apprend qu’il en coûterait environ 2,9 M$ pour démanteler l’usine alors que la valeur des équipements se situerait entre 3 à 4,4 M$.

Donc, cette option rapporterait au créancier entre 100 000$ et 1,5 M$ pour des dettes estimées à 53 M$, dont 30 M$ pour des créanciers garantis.

Les coûts élevés du démantèlement sont principalement attribuables à l’éloignement de l’usine des grands centres, qui rend plus difficile l’embauche d’un entrepreneur. Aussi, les sites d’enfouissement et de recyclage sont situés à Matane et à Lévis et le démantèlement aurait lieu en période hivernale.

Le contrôleur précise que le délai devrait lui permettre de finaliser une offre d’achat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here