Un gouvernement centralisateur?

183

Selon Sylvain Roy, le gouvernement caquiste  démontre à nouveau sa volonté de centraliser les pouvoirs à Québec.

Le député de Bonaventure fait cette déclaration suite au dépôt projet de loi 37. Le gouvernement a en effet déposé un projet de loi devant entraîner, le 1er janvier 2020, la dissolution du Centre de services partagés du Québec (CSPQ) et l’institution d’un centre d’acquisitions gouvernementales. Avec ce projet de loi, le gouvernement s’apprête à créer un monopole des achats regroupés dont le mandat se base principalement sur la réalisation d’économies.

Selon Sylvain Roy, ce projet de Loi pourrait empêcher des écoles à faire affaire directement avec des entreprises locales pour l’achat de leurs livres. Pour Sylvain Roy le projet de loi 37 risque d’avoir des impacts financiers pour les entreprises locales :

 

De plus, il s’agit d’un autre exemple, selon Sylvain Roy où le gouvernement semble démontrer sa volonté de centraliser les pouvoirs à Québec. Il cite en exemple le dossier de l’abolition des commissions scolaires :

 

À noter que la Fédération des Cégeps, le réseau universitaire et la Fédération des commissions scolaires se sont également dits consternés par le dépôt du projet de Loi 37.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here