Un Protecteur des aînés au Québec?

211

Le Parti québécois réclame à nouveau la nomination d’un protecteur des aînés du Québec.

Cette demande fait suite aux événements tragiques survenus dans des résidences pour personnes âgées au Québec et en Gaspésie. Le protecteur des aînés serait totalement indépendant du ministère de la Santé et il serait nommé au sein de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse. Il pourrait être alerté par les aînés eux-mêmes où par quiconque qui aurait des soupçons. Son travail serait à l’image du Protecteur du citoyen.

Le député de Bonaventure, Sylvain Roy, affirme que les problèmes sont connus depuis longtemps et il est temps que le gouvernement considère sérieusement des moyens pour éviter des situations de maltraitance :

 

Sylvain Roy se désole qu’il aura fallu une pandémie et des dizaines de morts parmi les aînés pour que ce problème soit mis en lumière. Il croit que les événements récents sont le résultat direct d’années de négligence. Cependant, la maltraitance n’est pas seulement un problème gouvernemental :

 

L’an dernier, par le biais d’un projet de loi, le Parti québécois a demandé la création d’un protecteur des aînés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here