Les travailleurs de la santé doivent être mieux payés, selon la CSN

505

Le syndicat CSN du personnel du CISSS de la Gaspésie est outré par la décision du gouvernement du Québec de rémunérer les médecins spécialistes à un salaire de 211 $ l’heure pour combler le manque de préposés aux bénéficiaires et d’infirmières dans les CHSLD.

Son président régional affirme que depuis plusieurs années, ses membres dénoncent la pénurie de main-d’œuvre et la surcharge de travail sans obtenir de meilleures conditions salariales. Pierre-Luc Boulay trouve cette situation aberrante :

 

Il ne comprend pas que les personnes en attente d’une intervention chirurgicale soient prises en otage alors qu’il serait possible de relancer les services hospitaliers qui sont pratiquement en dormance actuellement :

 

Selon Pierre-Luc Boulay, les impacts de l’épuisement professionnel se font sentir auprès de ses membres, surtout dans la situation actuelle de crise de la COVID-19 :

 

Le président régional du syndicat salue le support éventuel de nouvelles ressources humaines annoncé par le gouvernement, ce qui allégera la pression sur le personnel qui assure la santé et la sécurité des patients de la Gaspésie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here