100 000 visiteurs de moins en 2020 et des pertes de 30M$

1285
Le Parc national du Rocher-Percé-et-de- l'Île- Bonaventure, à Percé, vu du Géoparc. Photo: Geneviève Patterson

Alors que les données semblent indiquer que la prochaine saison touristique estivale devrait être excellente, les chiffres de 2020 démontrent, eux, qu’il y a eu 30 000 visiteurs de moins durant l’été et 100 000 de moins au total dans l’année.

C’est ce qui ressort du nombre de nuitées enregistrées à Tourisme Gaspésie.

La directrice, Joëlle Ross, affirme que même si l’été dernier était achalandé, le nombre de visiteurs officiels a été moindre qu’en 2019 en raison de la COVID-19 qui a obligé des fermetures dans le secteur hôtelier et de la restauration pendant certaines périodes de l’année.

En 2019, la Gaspésie a reçu 785 000 visiteurs alors qu’en 2020 les données indiquent 682 000 touristes.

La directrice précise que le nombre de touristes est toujours calculé en fonction des nuitées passées dans la région en hôtels ou en campings. Selon elle, plusieurs visiteurs n’ont pas été recensés, puisqu’ils séjournaient autrement:

Cette baisse du nombre de nuitées a aussi un impact sur les retombées économiques qui ont diminué. Elles sont passées de 380M$ en 2019 à 349M$ en 2020, une baisse de 30M$.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here