Deuxième manifestation de suite à Gaspé pour les fonctionnaires du SFPQ

594
Manifestation du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) mercredi à Gaspé

Pour une deuxième journée consécutive, une centaine de fonctionnaires membres du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec manifestent à Gaspé.

Pendant trois heures de 9h de l’avant-midi à l’heure du midi, les klaxons ont retenti de l’aréna de Gaspé à la rue Jacques-Cartier jusqu’à la rue de la Reine pour appuyer les travailleurs des deux MRC de la Côte-de-Gaspé et du Rocher-Percé.

En Gaspésie, 674 employés de l’État débrayent pour de meilleures conditions de travail et surtout pour une rémunération équitable qui tient compte du marché de l’emploi et de l’inflation galopante. Danielle Martin, vice-présidente régionale du syndicat, constate en effet que depuis dix ans en Gaspésie-les-Îles, l’effectif du personnel de bureau et des techniciens de la fonction publique a diminué de 4 %.

 

En effet, la convention collective de l’unité fonctionnaires du SFPQ est échue depuis le 31 mars 2020. Par conséquent, le syndicat demande un renouvellement pour 2020-2023. Avec cette nouvelle convention collective, Danielle Martin souhaite rattraper le retard salarial avec les fonctionnaires municipaux ou fédéraux par exemple.

 

Or cette semaine, le syndicat a épuisé ses deuxièmes et troisièmes journées d’un mandat de dix jours de grève à exercer au moment opportun. Leur première journée de grève avait eu lieu le 30 mars. Les négociations se poursuivent donc avec le gouvernement Legault. Une rencontre avec le Conseil du Trésor a eu lieu vendredi dernier.

Ce sont principalement les techniciens et agents de bureaux de divers ministères ou instances gouvernementales telles que la SAAQ et la CNESST qui sont en grève. Des manifestations ont aussi eu lieu dans la Baie-des-Chaleurs qui comprend tout de même 232 membres du syndicat.

Au Québec, 26 000 employés étaient en grève hier et le sont toujours aujourd’hui. Néanmoins 4000 employés assurent toujours certains services essentiels, dont tout ce qui touche à la sécurité et aux versements des prestations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here