Les municipalités dévitalisées demandent plus de soutien

169

Les municipalités dévitalisées de la MRC de La Côte-de-Gaspé demandent au prochain gouvernement de mettre en place des mesures adéquates pour leur venir en aide.

Dans la circonscription de Gaspé, on retrouve  près d’une quinzaine de ces petites municipalités.

À Murdochville, la population est passée de 1500 personnes en 1995 à un peu plus de 700 en ce moment, soit une perte de plus de 50 %.

Cette diminution a eu un impact direct sur la ville qui a vue disparaître des commerces, une institution bancaire et surtout des revenues en taxation.

Aujourd’hui, la mairesse Délisca Ritchie-Roussy affirme que le gouvernement doit soutenir davantage les petites municipalités qui n’ont pas les moyens de réaliser de projet d’envergure et d’attirer de nouveaux habitants.

 

La mairesse rappelle l’intervention du gouvernement en 1998 qui a créé un centre d’appel de la Société de l’assurance automobile du Québec, ce qui a permis de freiner l’exode et de soutenir l’économie local.

 

Le maire de Grande-Vallée, Noël Richard, est du même avis. Le gouvernement doit  prendre des mesures pour favoriser la rétention des populations dans les petites localités. Il suggère la mise en place de crédit d’impôt à l’emploi pour attirer la main d’œuvre.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here