Bar rayé : Pas de frayère en Gaspésie

3241

Contrairement à ce que semblent démontrer des vidéos qui circulent sur les médias sociaux, les bars rayés ne se reproduisent pas dans les rivières de la Gaspésie.

Les images confirment la présence de bars rayés dans des rivières en plein hiver. Plusieurs personnes affirment cependant que ces vidéos permettent de voir des milliers d’œufs qui seraient déposés dans le fond des cours d’eau.

La biologiste au ministère de la Faune, Valérie Bujold, affirme par contre que la présence de bars rayés n’a rien à voir avec la reproduction. Il s’agit simplement d’une façon pour les poissons de survivre à l’hiver.

Comme l’eau douce est généralement plus chaude, certains bars qui auraient été surpris par l’arrivée des températures froides se seraient réfugiés en rivière pour survivre.

 

Concernant la présence d’œufs qui serait visible dans de supposées frayères, la biologiste est catégorique : il est impossible de déterminer la présence d’œufs à l’œil nu.

 

Pour Valérie Bujold même si les informations qui circulent dans les réseaux sociaux ne sont pas toujours scientifiquement exactes elles ont au moins le mérite de démontrer que la population s’intéresse à ces enjeux.

3 COMMENTAIRES

  1. Mme Bujold, comment expliquez-vous que les pêcheurs de truites dans les estuaires de plusieurs petites rivières du Bas-St-Laurent et du nord de la Gaspésie prennent, à l’occasion, à la fin du printemps, des bars rayés d’une taille de 10 à 15 cm?

  2. c’est bien simple,si tu n’a pas un bach ou un doctorat ,t’es pas digne de confiance,pas capable de juger une situation ou identifier quoi que ce soit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here