Budget Freeland: La Coalition pour la dignité des aînés reste sur sa faim

114

La Coalition pour la dignité des aînés se dit mi-figue mi-raisin à propos du budget fédéral présenté par la ministre des Finances Chrystia Freeland.

Ainsi, Pierre Lynch, le porte-parole de la Coalition, se contente de l’augmentation de 10% du programme de la Sécurité de vieillesse parce qu’il demandait beaucoup plus que ça. Cette hausse de pension mensuelle pour les 75 ans et plus sera disponible à partir de juillet 2022.

Cependant, Pierre Lynch aurait souhaité davantage en raison de l’appauvrissement graduel des aînés. Actuellement ils sont trop à vivre sous le seuil de la pauvreté ou en situation précaire, renchérit-il.

 

Près de la moitié des personnes âgées de 65 ans et plus doivent compter sur le Supplément de revenu garanti, se désole Pierre Lynch.

 

Sinon, bien qu’elle salue la hausse des transferts en santé aux provinces de 4,8 % passant ainsi à environ 27%, la Coalition aurait voulu que cette contribution atteigne 35 %. Pierre Lynch aimerait bien revenir au temps où le fédéral investissait à 50% dans la santé au début des années 90.

Ces transferts sont désirés pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées notamment pour les soins de longue durée ainsi que ceux dédiés à domicile puisque la plupart vivent leurs vieux jours chez eux.

 

 

Il y a tout de même un million 1,8 million d’aînés au Québec.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here