MISE À JOUR- Des blocs de béton pour fermer l’accès aux véhicules

6200

Depuis quelques jours, des blocs de béton avec des panneaux indiquant la fin d’un chemin public ont été installés sur le chemin d’accès à proximité du pont de la rivière St-Jean à Gaspé.

Au cours des chaudes journées des dernières semaines, des véhicules se stationnaient aux abords de la rivière.

Le maire de Gaspé, Daniel Côté, mentionne que l’accès facilité aux véhicules s’explique par des travaux effectués dans la dernière année :

 

La Société de gestion des rivières de Gaspé a également fait une plainte.

Le maire confirme que la décision a été prise et que c’est la Ville qui a payé et installé les blocs de béton afin de remédier à cette situation.

Selon Daniel Côté, c’est aussi une question de sécurité pour les utilisateurs :

 

Il est toujours possible pour les gens de se stationner dans les zones permises :

 

La zone de stationnement pour l’accès à pied de la rivière St-Jean. Photo: Gilles Philibert

8 COMMENTAIRES

  1. C’est dommage car l’augmentation du nombre de stationnement aux abords de la rivière s’est vue durant la période de construction par un fort achalandage au niveau touristique. Habituellement le nombre de véhicule stationné est acceptable. Nous gens de la place, espérons qu’après les congés de la construction, nous pourrions regagner accès avec nos véhicules aux abords de la rivière. C’est déplorable de toujours perdre nos commodités, nos habitudes et nos petits plaisirs a cause d’un fort achalandage touristique. Nous perdons tout, même nos petits bijoux cachés qui font partie des feuillets touristiques. Qu’est-ce qui nous attend, bloquage de l’accès de la plage de Douglastown car cette année il y a eu au congé de la construction un achalandage extrême a notre chemin menant au pont et tous les campeurs et touristes y ont laissé de gros rebut de feu de camps non nettoyés. Bloquer l’accès aux campeurs aux touristes mais PAS A LA POPULATION LOCALE, c’est ridicule que les locaux doivent se priver et payer le prix pour les touristes.

  2. Cela me surprends que ce soit des touristes, ils sont trop respectueux pour faire cela, c’est plutot des gens locaux qui font cela en sachant très bien que le blame serait mit sur le dos des touristes, voila.

    • Pas du tout ! C’est bien des touristes qui sont la cause malheureusement. Je suis un habitué de la rivière et c’est extrêmement rare que le monde de la place laissent des cochonneries traînées et s’énerve sur la grève!

  3. Enfin ! Une marche de 200 mètres, je ne pense pas que ce soit exagéré. C’est un milieu naturel que le passage des véhicules finit par endommager.

  4. Ce n’est pas très écologique de stationner des autos sur le bord des rivières. Est-ce que je me trompe ?

  5. C’est bizarre, j’ai voyagé partout en amérique du nord en roulotte sur plusieurs années et les touristes sont toujours des gens hyper respectueux partout, pourquoi en Gaspésie c’est différent ? Somme nous les bienvenues ?

  6. Drôle comme argument environnemental. Sachant que un pont passe au même endroit. Sel de degladage, huiles , sable abrasif sont étendu directement sur la chaussée. Et tout cela fini bien sûr dans le rivière. Je ne soutien pas les véhicule les 4 pneus dans l’eau mais il faut être réaliste Gaspé ! Le tourisme est votre économie de base

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here