Difficile de repousser la rentrée scolaire

284
Le campus de Gaspé du Cégep de la Gaspésie et des Îles. Photo: Geneviève Patterson

En réaction à la proposition d’un homme d’affaires de la région de repousser la rentrée scolaire collégiale de 2 semaines, le Cégep de la Gaspésie-les-Îles soutient que la marge de manœuvre est trop mince à l’automne.

D’abord, il faut que chaque session compte 82 jours de classes, 15 semaines de cours plus la période d’évaluation, soutient Isabelle Vilchenon, coordonnatrice du service des communications du Cégep.

Les institutions ne sont pas libres sur l’adoption du calendrier des cours.  Elles sont soumises aux consignes du ministère de l’Enseignement supérieur qui fixe les paramètres.

Raphaël Guité proposait un report de la rentrée scolaire pour que sa main-d’œuvre puisse couvrir une plus grande période de la saison touristique achalandée.

 

1 COMMENTAIRE

  1. Je regrette tout peut se changer….un peu de bonne planification et de la bonne volonté….la pandémie l’a prouver!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here