Disparition des baleines noires envisagée par la NOAA

87

Les autorités fédérales américaines signalent qu’il est temps d’envisager la possibilité que les baleines noires disparaissent sans l’adoption rapide de mesures pour protéger l’espèce menacée.

L’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA) ne dénombre plus que 450 de ces baleines et 17 d’entre elles sont mortes jusqu’à présent cette année.

La situation est si critique que les responsables gouvernementaux canadiens et américains doivent se faire à l’idée que sans leur intervention immédiate, la population de baleines noires ne pourra pas se rétablir.

Mark Murray-Brown, un conseiller de la NOAA en matière d’espèces menacées, précise que les baleines noires connaissent un déclin prononcé depuis 2010 et que les femelles sont plus durement touchées.

Il insiste sur l’urgence d’agir, alors que le haut taux de mortalité de 2017 coïncide avec une année de faible reproduction. Il ne reste plus qu’une centaine de femelles en âge d’avoir des baleineaux.

Les collisions avec les navires et l’empêtrement dans les filets de pêche sont deux des causes les plus fréquemment citées lors des découvertes de carcasses.

Une récente étude publiée dans le journal Scientific Reports de Nature indique que les baleines se déplacent davantage qu’on ne le croyait, quittant des zones protégées en quête de nourriture.

Dans une autre étude parue le mois dernier dans le journal Endangered Species Research, des scientifiques ont indiqué que le stress causé par un empêtrement prolongé dans de l’équipement de pêche nuisait à la capacité des baleines à se reproduire.

1 COMMENTAIRE

  1. Vous etes tannant, les protecteurs d’animaux, de toutes les solutions que vous voyez pour proteger une espece. Sachez que ce qui nuit aux especes, c’est le changement climatique. Ces betes sont mortes accidentellement et non de facon voulue donc, laisser le monde gagner leur vie et les regions tranquille avec leurs projets pour augmenter leur finance. Ex: Gaspe et ses bateaux de croisieres. D,une facon ou d’une autre, a cause du climat, plusieurs especes disparaitront et de nouvelles se creeront tel l’ours polaire avec le grizzly.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here