Fête des Mères : Une marche menée par Mères au front pour un avenir plus vert

318

Le mouvement Mères au front a réuni une centaine de personnes, enfants inclus, dimanche à Gaspé pour une marche avec des revendications écologiques et pour davantage de CPE au Québec.

Sous le nom « Du pain et des forêts », les familles se sont rassemblées et ont marché du Musée de la Gaspésie au bureau de la députée Méganne Perry Mélançon afin de lui remettre un cahier poétique où les gens se sont exprimés quant à leurs désirs politiques pour le futur. Malgré le court moment pour mettre sur pied, l’événement s’est merveilleusement bien déroulé selon l’une des organisatrices Geneviève Leroux.

 

Parmi les messages exprimés, l’urgence climatique demeure au cœur des revendications. Le mouvement exige entre autres que le gouvernement adopte toutes ses actions en priorisant toujours la lutte contre les réchauffements climatiques, explique Nastassia Williams, une autre organisatrice.

 

De plus, les organisatrices soulignent que toutes les familles devraient avoir accès à une place dans un service de garde de qualité, toujours selon une optique écologique, renchérit-elle.

 

Bien qu’il y avait une marche nationale à Québec au même moment, la cellule locale de la pointe de la Gaspésie a préféré faire valoir leur message à Gaspé pour ne pas émettre de lourdes émissions de gaz à effet de serre en se déplaçant dans la capitale nationale.

C’était la première fois qu’une telle marche se déroulait à Gaspé. D’autres sont à venir, suggère Sara Ternoir, une autre organisatrice.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here