Tit-Fred prédit un printemps tardif

187

Le printemps sera tardif, si l’on se fie aux « prédictions » des premières marmottes météorologues canadiennes dont Tit-Fred, la marmotte de Val-D’Espoir, à s’être montré le bout du nez mercredi.

Plusieurs marmottes ont vu leur ombre, ce qui, selon la légende, signifie que l’hiver durera six semaines de plus.

Même scénario en Nouvelle-Écosse, où Sam a émergé de son terrier et, selon son accompagnateur humain, a vu son ombre.

Aux États-Unis, la célèbre marmotte Punxsutawney Phil, tout comme Fred et Sam, a prédit un printemps tardif.

Cependant, Willie, la marmotte ontarienne, est en désaccord. Elle a fait sa prédiction un peu plus tard mercredi matin. Elle a toutefois une autre opinion quant à l’arrivée des températures printanières. Willie avait prédit un printemps hâtif cette année.

La légende veut que si une marmotte voit son ombre le 2 février, elle retournera dans son terrier pour six autres semaines de temps hivernal. Si elle ne voit pas son ombre, le printemps sera hâtif.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here