Hausse de la mise en marché du bois privé

157

Les volumes de bois privé mis en marché ont augmenté de 6 % en Gaspésie, l’an dernier.

Les producteurs de bois privé ont mis en marché un total de 276 000 mètres cubes. En 2016, ce chiffre était plutôt de 259 000 mètres cubes.

La plus grande partie du bois de la forêt privée de la Gaspésie est destiné aux usines de sciage et de déroulage, avec des volumes de 235 000 mètres cubes solides. Le bois restant va aux usines de pâte et papier et à celles de panneaux, notamment.

Le président du Syndicat des producteurs de bois privé de la Gaspésie, Berthold Gagné, se dit heureux de la hausse des volumes récoltés, mais il s’attendait quand même à une hausse plus importante entre 10 et 15 %.

Il affirme que le conflit du bois d’œuvre a eu une incidence.

 

La fédération provinciale faisait état de plusieurs autres défis pour les producteurs de bois privé. Il est question de l’insuffisance de budgets d’aménagement forestier, de la concurrence des forêts du domaine de l’État et de l’épidémie de la tordeuse des bourgeons d’épinette.

D’ailleurs, sur ce dernier sujet, Berthold Gagné se réjouit des budgets annoncés pour aider les producteurs à passer à travers cette épidémie d’insectes.

 

Les forêts privées de la Gaspésie fournissent 4 % du volume de bois mis en marché à l’échelle québécoise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here