Jean Roy est libéré en attendant la suite des procédures

208

Accusé d’outrage à un cadavre à Caplan, Jean Roy est libéré pour la suite des procédures.

L’homme de 18 ans doit respecter une série de conditions. Le juge Robert Levesque a ordonné vendredi matin un dépôt de 2500 $ et une caution de 5000 $.

L’accusé devra aussi respecter un couvre-feu, il devra éviter de se retrouver en compagnie des personnes impliquées dans cette affaire ou d’en discuter.

D’ici un mois, Jean Roy devra aussi se soumettre à une démarche avec un travailleur social.

La procureure au dossier, Florence Frappier Routier :

 

Les détails entourant l’aventure qui remonte au 4 mai et qui a mené à des accusations d’outrage à un cadavre, d’entrée par effraction dans le charnier du cimetière de Caplan et d’incendie sur le cercueil, sont frappés d’un interdit de publication à ce moment-ci des procédures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here