La Gaspésie visée par le programme international de recrutement d’infirmières

342
L'hôpital de Gaspé

La Gaspésie pourra profiter d’une partie des 65 millions annoncés par Québec pour recruter et intégrer des infirmières internationales.

Les mille infirmières visées seront destinées à l’Abitibi-Témiscamingue, la Côte-Nord, le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie, le Saguenay-Lac-Saint-Jean, la Baie James et l’Outaouais. Le ministre du Travail et de l’Immigration Jean Boulet qui en a fait l’annonce a cependant précisé que les candidates n’auront pas d’obligation de travailler dans ces régions.

Celles-ci seront donc formées dans les cégeps des régions ciblées. Elles recevront une formation d’appoint d’une durée de 9 à 12 mois qui mènera à une reconnaissance de leur formation et de leur expérience clinique par l’Ordre des infirmières. On leur permettra de travailler jusqu’à 20 heures par semaine comme préposées aux bénéficiaires durant leur formation.

 

 

Les candidates recevront aussi une allocation de 500 $ par semaine pour la durée de la formation.

 

Les personnes recrutées par le biais de ce programme pourront s’établir au Québec accompagnées de leur famille immédiate et leur conjoint recevra un permis de travail ouvert. Les premières cohortes d’infirmières et d’infirmiers arriveront à l’automne 2022, ainsi qu’en 2023, pour suivre leur formation d’appoint.

Les pays francophones ciblés par le recrutement d’infirmières et d’infirmiers pour la première phase du projet sont l’Algérie, le Cameroun, le Maroc, la Tunisie et l’île Maurice

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here