La Santé publique préoccupée par le Bas-Saint-Laurent

479
Dr Yv Bonnier-Viger (photo Richard O'Leary)

L’explosion du nombre de cas de COVID-19 dans le Bas-Saint-Laurent depuis les derniers jours inquiète la direction de la Santé publique de la Gaspésie-les Îles.

Toutefois, elle n’en est pas au point de prendre des mesures spécifiques de protection sur notre territoire.

En 6 jours, le nombre de cas de personnes atteintes du virus est passé de 79 à 199 soit 120 cas de plus.

Le directeur de la santé publique, le Dr Yv Bonnier-Viger, trouve la situation préoccupante chez nos voisins et rappel que cela pourrait se produire en Gaspésie :

 

Il n’y a pas de mesures particulières qui seront prises pour les personnes du Bas-Saint-Laurent qui visiteraient la région ou pour des étudiants qui sont de retour avec la fermeture des cégeps.  Pas question, pour le moment, non plus, de placer des barrages routiers aux frontières de la Gaspésie:

 

le Dr Yv Bonnier-Viger précise cependant que tout cela pourrait changer si la situation dans  le Bas-Saint-Laurent se détériorait :

 

Entre temps, la santé publique de la Gaspésie et des Îles a envoyé des équipes d’enquêteurs pour porter assistance à celles du Bas-Saint-Laurent dans les enquêtes épidémiologiques.

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here