La technologie pour améliorer les soins en région

67

Québec souhaite améliorer l’accès aux soins dans les régions éloignées grâce aux nouvelles technologies, par le programme Harfang.

Présenté au début du mois dans le cadre du congrès Première ligne en santé 2024, l’initiative est portée par Catalyseur Technologie Santé (CTS), un organisme à but non-lucratif qui a pour mission d’accélérer « la croissance des entreprises en démarrage en sciences de la vie ».

Son président-directeur général, Jean-Pierre Robert, explique que le programme Harfang devrait permettre de déployer dans les territoires ciblés des outils de pointe déjà éprouvées :

 

Il ajoute que ces technologies ont le potentiel d’améliorer certaines opérations de diagnostic ou de suivi de patients à distance, en plus de faciliter leur relation avec les professionnels de la santé.

Interrogé sur le rapport coûts / bénéfices de ce type de projet, il est d’avis qu’une meilleure efficacité dans l’octroi des services peut être atteinte sans que ce soit trop dispendieux :

 

La démarche censée s’étirer sur trois ans débutera avec une première implantation dans une région choisie d’ici le début de l’année prochaine, qui reste cependant à identifier.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here