La ville de Percé récompensée pour ses projets écoresponsables urbains

242
Photo: Fb de la Ville de Percé

Le Conseil régional de l’Environnement de la Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine (CREGÎM) décerne le 18e prix d’excellence à Percé pour les projets innovateurs qu’elle propose sur l’ensemble de son territoire.

L’idée qui a retenu l’attention du jury est la concrétisation future d’une rue commerciale dite écoconsciente puisqu’elle sera construite en asphalte, mais mélangée avec du plastique recyclé. Cette formule inédite est toujours en cours de recherche et développement. Reste à voir si ce nouvel alliage pourra régler les problèmes de recyclage du plastique sur la planète. «Nous développons la formule en partenariat avec la Régie interne municipale du traitement des matières résiduelles de la Gaspésie ainsi que les équipes de l’Université Laval et de l’École des technologies supérieures de Montréal », éclaire Jean-François Kacou, le directeur général de la ville.

Il ne s’agit pas d’un concours dans lequel des municipalités s’affrontent pour remporter les grands honneurs, mais plutôt d’une observation du CREGÎM qui félicite les initiatives écoresponsables en Gaspésie. « Le Conseil a remarqué notre engouement à mettre en place une stratégie de développement économique durable », se réjouit le directeur général.

Sinon les initiatives marquantes à Percé sont l’école de permaculture qui débutera en ce mois-ci ainsi que le parc municipal de la Rivière Émeraude. Ce prix valide donc le travail de la ville touristique et l’encourage aussi à aller plus loin dans ses idées. La mairesse Cathy Poirier assure continuer dans cette voie et investir davantage dans des projets de développement économique durable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here