Le CISSS de la Gaspésie inquiet du départ d’Air Canada

321

La décision d’Air Canada de cesser ses vols indéfiniment vers Gaspé pourrait avoir des conséquences pour le CISSS de la Gaspésie qui s’inquiète de cette situation.

Depuis le début de la pandémie, le Centre intégré de santé et des services sociaux avait réussi à composer avec l’arrêt temporaire du transporteur qui devait revenir en septembre.

Toutefois, la situation actuelle pourrait avoir des conséquences à plus long terme.

La directrice générale adjointe, Johanne Méthot, donne l’exemple des médecins itinérants, de la région de Montréal ou Québec, qui utilisaient les vols d’Air Canada et qui doivent maintenant faire le trajet par la route. Pour l’instant, il n’y a pas de rupture de services, mais il y a des inquiétudes.

 

S’ajoute aux médecins, tous les autres spécialistes en santé, comme psychologue, orthophoniste, audiologiste ou du personnel infirmier.

Le CISSS de la Gaspésie utilisait aussi le transporteur aérien pour recevoir rapidement des pièces lors de bris d’équipements importants pour les services en santé:

 

En plus, Johanne Méthot explique que des patients atteints de maladie grave, comme le cancer, et qui ne peuvent se déplacer par leur propre moyen utilisaient souvent les vols d’Air Canada pour aller suivre des traitements à l’extérieur. À long terme , la situation pourrait devenir difficile d’autant plus qu’il n’y a plus de service d’autocar ni de train de passagers.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here