Le parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé se prépare à ouvrir

1093
Vue du Rocher Percé et de l'Île Bonaventure, emblèmes de la Gaspésie, au sommet du Géoparc. Photo: Geneviève Patterson

Le parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé se prépare à son ouverture le 1er juillet prochain en tenant compte des changements provoqués par la pandémie du coronavirus.

 

Le parc est l’un de ceux qui n’ont pas ouvert leurs portes depuis l’annonce de la SEPAQ du déconfinement progressif de ses installations qui a débuté le 20 mai dernier.

La raison de ce retard est liée aux restrictions fédérales sur le transport de personnes par bateau instauré jusqu’au 30 juin prochain qui empêche l’ouverture des installations du parc à l’île Bonaventure, selon le directeur, Rémi Plourde, qui ajoute que la COVID-19 va aussi avoir des impacts au d’autres niveaux:

 

Rémi Plourde précise aussi que des changements ont été effectués pour limiter les risques de propagation du virus, comme l’achat de laissez-passer et les activités d’interprétation:

 

Il sera toujours possible d’utiliser les sentiers pédestres du parc, mais certaines modifications ont été apportées pour respecter la distanciation de 2 mètres exigée par la Santé publique :

 

Rémi Plourde précise que le parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé reçoit habituellement plus de 65 000 visiteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here