Le programme «Agir tôt» pour jeunes en difficultés

154

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Gaspésie dispose d’un investissement de 313 000 $ afin d’effectuer une intervention précoce auprès des jeunes de 0-5 ans qui ont des problèmes sévères de développement.

Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, affirme que ce soutien financier permettra d’intervenir plus rapidement pour diriger les jeunes en difficultés vers la bonne ressource professionnelle :

 

Lionel Carmant précise que ce programme a pour objectif de diminuer le temps d’attente avant d’avoir accès à un professionnel de la santé :

 

Les cas signalés proviennent habituellement de la famille immédiate ou encore d’éducatrice en service de garde. Dans certaines situations, le CISSS a recours à des orthophonistes, psychologues, physiothérapeute et  psychoéducateurs pour les cas de TDAH (trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité).

Lionel Carmant est conscient que pour intervenir rapidement auprès des jeunes en difficultés, il faudra faire des efforts de recrutement pour disposer de la main-d’œuvre qualifiée, afin d’offrir l’ensemble de tous les services.

Connie Jacques du CISSS de la Gaspésie mentionne que la région dispose de ressources spécialisées, mais qu’il y a aussi des postes à combler :

 

Des investissements totaux de 48 millions $ sont injectés pour l’ensemble du Québec pour 2019-2020.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here