L’imagerie satellitaire pour suivre les baleines

186
Photo: Serge Ouellet

Pêches et Océans Canada ajoute une corde à son arc dans le cadre des efforts du fédéral pour protéger la baleine noire de l’Atlantique Nord.

Au travers de son initiative « baleinIdées », le ministère finance la recherche et le développement de solutions novatrices pour la préservation de l’espèce.

Pour y arriver, on veut miser sur la détection des spécimens par imagerie satellitaire.

Des cinq projets soutenus, celui mené par l’Université d’Ottawa a fait l’objet d’une publication dans la revue Marine Mammal Science. Alliant les ressources de l’Agence spatiale canadienne, l’intelligence artificielle et la collaboration d’une multitude de scientifiques, la nouvelle technologie de détection par imagerie satellitaire a de quoi retenir l’attention.

Jusqu’à présent, la recherche a permis de repérer des baleines noires dans le golfe du Saint-Laurent, et, grâce à une résolution spatiale de 15 centimètres, d’identifier des spécimens reconnaissables grâce aux marques sur leur dos ou leur tête.

Il ne s’agit de rien de moins qu’une percée scientifique, se réjouit le directeur régional des sciences du MPO pour le Golfe, Matthew Hardy :

 

Couplée à la surveillance acoustique et visuelle, l’imagerie satellitaire aidera le ministère à comprendre les déplacements et les comportements des mammifères en voie d’extinction, dont plus du tiers de la population mondiale fréquenterait les eaux canadiennes, indique Matthew Hardy.

Collaboration : CFIM / CIEUFM

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here