Les propriétaires du Paradis des chiens sont contraints de vendre pour des raisons de santé

1482

Le Paradis des chiens, à Corte-Réal, est à vendre par ses propriétaires, qui font ce choix difficile pour des raisons de santé.

Depuis 2012, Josée Legris et son conjoint, Clément Langlois, se vouent corps et âme dans l’entreprise qui occupe leur vie 24 heures sur 24. Cette garderie pour chien en liberté compte aujourd’hui plus de 300 clients propriétaires de chien et ce nombre est en augmentation.

Au moment de réaliser l’entrevue sur place, une vingtaine de chiens nous encerclaient. Une petite journée de gardiennage, au dire du couple, qui peut accueillir jusqu’à 50 chiens de toutes les races.

 

Josée Legris et Clément Langlois, propriétaires du Paradis des chiens. Photo : Sonia Landry

Malheureusement, Josée Legris a récemment dû se faire installer un stimulateur cardiaque et elle devra porter d’avantage attention à sa santé. Avant de ne plus avoir la force de s’occuper de ceux qu’elle considère comme ses enfants, elle a pris la décision de vendre les installations.

 

Josée et Clément ne sont pas pressés de vendre. Ils sont prêts à attendre la perle rare qui pourra reprendre le flambeau.

 

Le Paradis des chiens demeurera donc ouvert, jusqu’à ce que la vente se confirme, « même si ça peut prendre 3 ans », comme le soulignait Clément Langlois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here