Le Comité ZIP s’attaque à la phragmite exotique

165

Des organismes luttent contre l’espèce envahissante du phragmite exotique, qui s’implante tranquillement en Gaspésie.

À Newport, près de l’anse à Blondel, une colonie s’installe. La plante a aussi été vue à quelques autres endroits dans la région. Il s’agit du même roseau qui se retrouve majoritairement le long de l’autoroute 20, par exemple.

Coordonnateur de projet au Comité ZIP, Émile Favre a été mandaté par la MRC du Rocher-Percé pour éradiquer le phragmite qui pousse à Newport. Il explique comment il a voyagé jusque là.

 

Selon lui, l’espèce peut avoir de graves conséquences sur le milieu dans lequel elle s’implante.

 

Ailleurs au Québec, d’autres régions luttent contre l’envahissement depuis plusieurs années, alors que d’autres encore se sont avouées vaincues. Émile Favre soutient qu’il est possible d’en venir à bout, si on s’attaque au problème rapidement.

 

On en connait encore peu sur la présence du phragmite exotique en Gaspésie, selon lui. Avec le contrat à Newport, il est confiant d’acquérir de l’expertise. La population est aussi invitée à indiquer les lieux où la plante est aperçue en utilisant Sentinelle, l’outil web de détection des espèces exotiques envahissantes du ministère de l’Environnement.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here