Pour une relance de l’usine Crustacés de Gaspé

310
L'usine Les Crustacés de Gaspé. Photo: Google map

Le syndicat Unifor souhaite l’implication du Fonds de la FTQ pour une relance de l’usine Crustacés de Gaspé.

Le propriétaire de l’usine de transformation de produits marins à Grande-Rivière, a annoncé la fermeture de l’usine en l’expliquant par les conditions du marché, alors que plusieurs intervenants y voient plutôt une tactique antisyndicale.

Le syndicat Unifor, qui représente les travailleurs de l’usine, lance un appel à la mobilisation de la région afin d’assurer une relance.  Il affirme qu’avec une mobilisation importante, il pourrait être possible de trouver une façon de relancer l’usine.

Renaud Gagné, le directeur québécois du syndicat, explique que son organisme a l’intention de faire appel au Fonds de solidarité de la FTQ afin de voir si des investissements pourraient être faits ou si d’autres promoteurs seraient intéressés :

 

Par courriel, Johanne Bissonnette, conseillère principale aux relations publiques au Fonds de solidarité FTQ écrit que le Fonds de solidarité est toujours ouvert à évaluer les projets d’investissement qui lui sont soumis, spécifiquement dans l’industrie de la transformation des produits marins pour lequel un produit de financement spécifique au secteur des pêches a été développé afin de soutenir des projets de modernisation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here