Fin des hydrocarbures : Première journée de débat à Québec

235

La question des indemnités aux entreprises pétrolières a retenu l’attention ce matin au
jour 1 des consultations sur le projet de Loi 21.

Ce projet de loi piloté par le ministre Jonatan Julien prévoit de mettre fin à l’aventure des hydrocarbures au Québec en fermant les puits et en indemnisant à hauteur de 100 millions de dollars les entreprises qui ont investi.

Le Front commun pour la transition énergétique, qui regroupe près de 90 groupes citoyens et de syndicats, était sur place cet avant-midi et a tenté de démontrer au ministre Jonatan Julien qu’indemniser les compagnies était un non-sens.

La représentante du groupe Maude Prud’homme, résidente de Saint-Louis dans la MRC Avignon, explique que l’industrie des hydrocarbures a déjà bénéficié de subventions gouvernementales et qu’ultimement, malgré la législation en place, ce sont les contribuables qui devront à nouveau débourser pour s’assurer que les puits abandonnés demeurent sécuritaires.

 

D’autres groupes ont aussi fait valoir que les compagnies savaient qu’il n’y avait pas de profits à faire dans cette industrie au Québec. Le ministre Jonatan Julien s’est montré surpris de cette affirmation.

 

Le ministre a souvent répété par le passé qu’il était normal d’indemniser des compagnies qui œuvraient dans un contexte légal.

En Gaspésie, des pétrolières ont procédé à du forage dans trois secteurs, soit Galt, Bourque et Haldimand.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here