Situation dégradante en transport aérien régional

855
L'aéroport de Gaspé, Michel-Pouliot. Photo: Geneviève Patterson

Gaétan Lelièvre presse Québec d’intervenir pour le transport aérien régional qualifiant la situation de dégradante tout en proposant des solutions pour y remédier.

L’ancien ministre régional, qui dirige une firme-conseil, vient de rendre publique une étude sur le transport aérien qui démontre que les prix des billets exorbitants sont un frein au développement des régions et du Québec.

Le rapport donne l’exemple des 800M$ en perte de revenus pour la province selon l’IREQ,  puisque deux fois moins de personnes utilisent l’avion comme moyen de transport comparé à d’autres provinces.

Gaétan Lelievre précise que les billets sont 2 à 3 fois plus dispendieux pour partir de la Gaspésie vers Montréal que la même destination à partir Maritimes :

 

L’ancien député souligne qu’avec ces prix, Québec, qui est le premier acheteur de billets,  paie 3,5M$ par année de trop pour transporter ses fonctionnaires à partir de Gaspé ainsi que les personnes avec des besoins de soins à l’extérieur.

Autre point négatif pour la population,  le document révèle que dans 50% du temps il n’y a pas de sièges aller-retour disponibles à deux semaines d’avis.

Gaétan Lelièvre estime que Québec doit agir en déposant sa politique sur le transport aérien régional, attendu depuis 1 an, avec des propositions avantageuses pour la population.

Selon lui, le modèle coopératif de TREQ permettrait à résoudre le problème avec des prix deux fois moins élevés.  L’autre option serait que Québec va en appels d’offres pour l’achat de ses billets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here