Taux reproducteur des fous de Bassan en hausse

149
Des bébés fous de Bassan. Photo: Archives.

Les fous de Bassan de l’île Bonaventure ont connu une très bonne année 2020, notamment en raison de la hausse de leur taux de reproduction.

Un peu comme à l’image de la saison touristique estivale au parc national du Rocher-Percé et de l’Île Bonaventure, les fous de Bassan ont connu, selon les experts, une belle saison. Rémi Plourde, directeur du Parc national de l’Île-Bonaventure et du Rocher-Percé donne plus de précisions quant à la hausse de leur taux de reproduction cette année :

 

La proximité et l’abondance de leur nourriture explique aussi cette année remarquable pour leur espèce. On estime leur poids individuel à 1kg, en septembre, lorsqu’ils quittent leurs nids pour aller migrer vers le Sud :

 

De plus, leur statut d’insulaire fait en sorte qu’on leur trouve bien peu de prédateurs. Or, il arrive parfois que les fous se volent des nids entre eux :

 

En moyenne, la durée de vie d’un fou de Bassan est de 20 ans. On estime à environ 48 000 couples et 25 000 bébés sa population sur l’Île Bonaventure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here