Temps difficile pour les chantiers de construction

285

Des difficultés d’approvisionnement, des délais de livraison de matériaux et des coûts qui bondissent causent des ennuis sur les chantiers de construction.

Dans le domaine de la construction résidentielle, non seulement le coût du bois est monté en flèche depuis le début de la pandémie, mais la rareté du produit fait en sorte que les entrepreneurs prolongent leurs délais de livraison et ne peuvent respecter les coûts des soumissions qui remontent au printemps dernier.

Dans le domaine du bâtiment commercial, le verre et les fenêtres sont devenus une denrée rare. Selon le type de matériaux utilisés, les retards de livraison peuvent varier de 10 à 15 semaines.  Les entrepreneurs doivent user d’imagination sachant que l’hiver sera bientôt à nos portes. Benoit Dubé est directeur principal chez construction LFG :

 

Pour rencontrer les nouveaux délais, les entrepreneurs devancent leurs commandes, et tentent tant bien que mal d’assumer et d’expliquer à leurs clients la hausse des coûts :

 

Malgré certains retards sur les chantiers de LFG en Gaspésie, aux Îles-de-la-Madeleine et sur la Côte-Nord, Benoît Dubé dit être en mesure de gérer la situation.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here