Un délai de 2 ans avant la valorisation des résidus des produits de la mer

140

Il faudra encore 2 ans de recherche pour valoriser les résidus des usines de transformation des produits de la mer.

Merinov est à achever son rapport d’inventaire sur les résidus des usines de transformation des produits marins susceptibles d’être valorisés.
Le Fonds d’action québécois pour le développement durable lui en avait confié le mandat, l’an dernier, afin de développer par la suite des maillages avec des entreprises capables de leur trouver des applications innovantes.

Christian Juneau, gestionnaire chez Merinov, responsable du secteur transformation, analyse et biotechnologies, rendra son rapport public au congrès annuel de l’Association québécoise de l’industrie de la pêche, le 23 janvier :

Selon Christian Juneau, il faudra au moins deux années de recherche pour mettre au point les divers projets de valorisation ciblés, avant d’en arriver à leur intégration dans une économie circulaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here