Un quota temporaire diminué à 9000 tonnes pour les pêcheurs de crevettes

893
Photo: Archives

Les pêcheurs de crevettes demandent au ministère des Pêches et Océans de leur allouer le total de leur quota au lieu des 9000 tonnes déjà annoncées.

Le MPO a accordé cette année un quota temporaire expliquant la décision par un manque d’information sur la biomasse de la crevette.

Selon Patrice Élément, représentant des pêcheurs d’engin mobile à l’Association des capitaines propriétaires de la Gaspésie, c’est l’augmentation de nombre de sébaste, qui est un grand prédateur de la crevette, qui justifie ce choix.

Selon lui, l’an dernier les pêcheurs avaient obtenu 18 000 tonnes alors que cette année ils s’attendaient à recevoir autour de 17 000 tonnes, ce qui est beaucoup moins que ce que consomme le sébaste.

 

Selon Patrice Élément, les pêcheurs autant que les transformateurs ont besoin d’avoir l’heure juste rapidement concernant le total de capture qui sera accordé afin de s’entendre sur les prix au débarquement avant le début de la saison.

 

L’augmentation des prix du diesel va aussi venir jouer grandement sur la rentabilité de la saison des pêcheurs, qui sans quota adéquat risque de ne pas aller à la pêche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here