Une erreur qui coûte collectivement cher !

251

Une barre de fer serait à l’origine d’un bris majeur au centre de tri de la Régie intermunicipale de traitement des matières résiduelles de la Gaspésie.

Celle-ci aurait été placée parmi les déchets recyclables et s’est retrouvée sur le convoyeur du centre tri. N’ayant pas été détectée à temps, elle a déchiré la courroie du convoyeur, le rendant inutilisable pour une période d’une dizaine de jours.

Selon Nathalie Drapeau, directrice générale de la Régie, les coûts engendrés par une simple barre de fer sont nombreux :

 

À cela s’ajoutent les conséquences techniques :

 

Conséquemment, les économies réalisées par tous les citoyens grâce à la baisse de fréquence des collectes instaurée au printemps se trouvent en grande partie anéanties.

Barres de métal, bonbonnes de propane, grille-pain, couches souillées, viande, retrouvés dans les bacs bleus, Nathalie Drapeau déplore la négligence ou l’insouciance de certaines personnes qui ne pensent pas aux conséquences de leurs actes.

Il faut penser que certains articles peuvent soit contaminer le chargement complet d’un camion de recyclage, rendant les matières invendables, ou même être carrément dangereux lorsqu’il s’agit de piles qui risquent d’exploser, pouvant causer des dommages aux installations ou même représenter un danger pour les employés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here