Une saison désastreuse pour les acériculteurs

131

Contrairement à l’an dernier, les acériculteurs de la Gaspésie ont connu une saison désastreuse cette année.

Le propriétaire de l’entreprise Les Érables de la passion de Ste-Thérèse-de-Gaspé, Denis Cyr, affirme que la période de récolte n’a été que de quelques jours seulement dans son érablière de 2 000 entailles, située dans la réserve faunique de Matane.

 

Parmi les facteurs qui expliquent cette faible récolte d’eau d’érable, il y a eu certaines journées avec un mercure de près de 20 degrés en forêt. De plus, le peu de pluie de l’automne dernier en plus de l’été sec ont été des éléments défavorables à la coulée de la sève cette saison.

La récolte de Denis Cyr n’est que de 32 gallons comparativement à une moyenne annuelle de 250.

Malgré cette piètre récolte, il est toujours déterminé à poursuivre ses activités dans les prochaines années.

 

Denis Cyr affirme, tout de même, qu’une année aussi peu productive peut entraîner des situations financières précaires pour certains acériculteurs du Québec.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here