Coin-du-banc en folie sera de retour

40

L’institut international pour les études critiques en improvisation (IICSI), un institut de recherche centré à l’Université de Guelph, est ravi d’annoncer la troisième édition du camp bilingue d’improvisation musicale appelé « Coin-du-Banc en folie ». Ce camp s’adresse aux musiciens et non-musiciens de tous âges et aura lieu du 4 au 11 août. Situé à Coin-du-Banc, un village sur la côte gaspésienne du Québec à quelques minutes du Rocher Percé, le camp cherchera à affiner les habiletés d’improvisation musicale des participants et cherchera à inspirer l’épanouissement dans leurs communautés en utilisant ces connaissances nouvellement acquises.

« Coin-du-Banc en folie cherche à soutenir et à développer l’improvisation musicale comme habileté musicale et comme modèle de développement communautaire fondé sur les arts. Le camp cherche aussi à mettre les campeurs en contact direct avec des improvisateurs professionnels, » dit Ajay Heble, directeur de l’IICSI. Heble co-dirige l’initiative du camp d’été avec Alain Chalifour ; résident de Coin-du-Banc.

« L’objectif est de rapprocher des membres de diverses communautés avec de profondes expériences d’improvisation, et d’encourager la collaboration, l’amitié et une vision commune entre les jeunes des milieux urbains et ruraux. Nous voulons contribuer à la créativité et encourager un sentiment de confiance en leurs habiletés de musiciens et en tant que membres de leur communauté. Les deux premières années du camp ont eu beaucoup de succès et nous avons hâte de retourner pour notre troisième édition. »

Les participants se lanceront dans des ateliers pratiques, des démonstrations, des concerts et des sessions de ‘jam’ menés par des artistes de renommée mondiale : la pianiste Marianne Trudel et le guitariste René Lussier. Le camp se terminera avec des concerts donnés par les participants, à Coin-du-Banc et au Festival Musique du Bout du Monde à Gaspé. De plus, les campeurs auront l’occasion d’assister à des concerts et de découvrir des attractions touristiques uniques de la région. Les participants du camp seront logés dans une maison récemment rénovée située directement sur la plage de Coin-du-Banc.

L’IICSI est soutenu par des subventions de la part du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH). L’institut a pour but d’utiliser l’improvisation comme un outil pédagogique pour créer des changements sociaux dans les communautés en alliant les arts, l’érudition et la collaboration entre des personnes de milieux divers. L’institut compte maintenant 58 chercheurs venant de 20 institutions et plus de 30 organismes communautaires.

Ceux et celles intéressé(e)s à s’inscrire au camp peuvent visiter le site web à : http://bit.ly/improvcamp.

Source : Camp d’improvisation
improvisationcamp@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here