Déconstruire les stéréotypes sexuels dès la petite enfance

136

La Table de concertation des groupes de femmes de la Gaspésie et des Îles met présentement en place un projet  échelonné sur 3 ans (2018-2021) ayant pour but de briser les stéréotypes sexuels chez les jeunes et ce, dès la plus tendre enfance.

Au cours des prochaines années, de nouveaux intervenants provenant de différents milieux de l’éducation, de la petite enfance jusqu’au collégial seront formés par la Table, qui les accompagnera  tout au long de leur apprentissage :

 

Plusieurs études rapportent que plus les jeunes sont éduqués de manière stéréotypée, plus leurs chances de décrocher du milieu scolaire augmenteraient, remarque Catherine Cyr-Wright, agente de projet pour la Table de concertation :

 

Parmi les stéréotypes les plus persistants chez les garçons, notons celui de devoir faire du sport, réprimer ses émotions et d’éviter la lecture. La transgression des stéréotypes serait beaucoup moins tolérée chez les garçons que chez les filles :

 

Chez les filles,  la tendance à se dévaloriser, à prendre soin des autres et à éviter les sports perdure. Le besoin de performer académiquement est également très fort :

 

En plus de briser ces stéréotypes qui affectent l’estime de soi chez les jeunes, des pistes d’interventions seront également mises de l’avant afin de favoriser leur persévérance scolaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here