La Régie a des craintes quant à la consigne sur le verre

174

La Régie intermunicipale de traitement des matières résiduelles de la Gaspésie croit que l’implantation d’une consigne sur le verre viendrait créer un système parallèle au recyclage.

L’organisme a profité de la commission parlementaire sur le recyclage et la valorisation du verre qui se tient à Québec pour présenter un mémoire qui démontre l’efficacité du recyclage du verre pour lui donner une seconde vie.

La directrice Nathalie Drapeau affirme que  le centre de tri de Grande- Rivière transforme 100 % du verre provenant  des bacs bleus qui est ensuite utilisé comme abrasif sur les routes ou dans les plates-bandes. La consigne créerait tout simplement une deuxième collecte:

 

La régie estime que l’implantation de la consigne sur le verre ne serait pas avantageuse pour la région et doute de son efficacité:

 

Pour le président de l’organisme, Daniel Côté, la consigne du verre pourrait aussi avoir un impact économique sur la rentabilité des opérations du centre de tri:

 

La Régie intermunicipale de traitements des matières résiduelles de la Gaspésie espère maintenant que le gouvernement analysera tous les tenants et aboutissants d’une consigne sur le verre avant de l’implanter.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here