Marie-Ève Proulx est préoccupée par la pénurie de logements à Gaspé

410

La ministre déléguée au Développement économique régional avoue que son gouvernement devra se positionner afin de trouver des solutions pour favoriser la construction de logements dans la région pour pallier au manque de main d’œuvre.

À Gaspé, le taux d’inoccupation est de seulement 1,2 %,  ce qui vient freiner la venue de travailleurs qui seraient intéressés à s’installer dans la région.

Marie-Ève Proulx a déclaré que le problème de logement touche plusieurs régions et que son gouvernement doit se positionner sur ce dossier.

 

Les difficultés rencontrées par les entrepreneurs dans notre secteur sont les coûts de construction qui sont plus élevés que dans les régions urbaines. Cela a pour effet de repousser la rentabilité des projets de quelques années par rapport à ceux des grands centres.

Parmi les incitatifs qui pourrait aider,  notons la création d’un programme de crédit d’impôts pour les entreprises ou l’adoption par l’Assemblée nationale d’une loi privée pour permettre des exemptions de taxe municipale pour les promoteurs.

Marie-Ève Proulx trouve les idées intéressantes, mais ne veut pas s’avancer pour son gouvernement sur ces propositions.

 

C’était la ministre déléguée au Développement économique régional et responsable de la région de la Gaspésie.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here