Mobilisation au campus de Gaspé pour contrer la précarité étudiante

277

L’Association générale étudiante du Cégep de la Gaspésie et des Îles (AGECGI) et la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) ont organisé hier midi un dîner de style soupe populaire, afin de dénoncer les 197 M$ qui ont été détournés par le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean-François Roberge.

Pour le Cégep de la Gaspésie et des Îles, tous campus confondus, ce sont 262 000$ qui manquent afin d’éviter toute précarité.

Étaient présents Philippe Clément, président de la FECQ et Victoria Pineda, responsable à la coordination de l’AGECGI. En tout, une cinquantaine d’étudiants ont pris part à ce rassemblement.

Victoria Pineda souligne l’importance de tenir une telle rencontre avec la communauté étudiante  pour dénoncer les sommes manquantes :

 

L’Union étudiante du Québec (UEQ) et la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) ont lancé la campagne Où est notre argent en janvier dernier, dans le but de convaincre le ministre Roberge de redonner les sommes qui reviennent aux étudiants du Québec par le biais d’aide financière aux études. Ce rassemblement populaire s’inscrit dans la foulée de cette campagne.

 

L’événement a pris la forme d’une soupe populaire, afin de souligner la précarité étudiante. Photo: courtoisie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here