Plainte d’Orléans Express contre Taxi Fortin

1952

La Commission des transports du Québec confirme qu’une plainte a été déposée par Orléans Express contre Taxi Fortin de Cloridorme.

La commission dit avoir reçu une requête avant les fêtes et affirme qu’une audience aura lieu dans les prochaines semaines.

La secrétaire générale, Hélène Chouinard, donne quelques précisions sur la démarche en cours.

 

Pour sa part, Taxi Fortin annonçait hier sur son compte Facebook la fin de ses activités. La publication a ensuite été retirée vendredi. Il nous a été impossible d’avoir plus de précision de l’entreprise.

Selon Hélène Chouinard, Taxi Fortin possède toujours son permis à ce moment-ci.

 

La secrétaire générale de la Commission des transports du Québec ne peut pas préciser pour l’instant à quel moment la cause sera entendue et les impacts qui en suivront.

1 COMMENTAIRE

  1. Avec la fermeture de Taxi Fortin, des gens comme moi, à qui l’autobus ne convient pas du tout, se retrouvent donc le bec à l’eau. Qui sont ces gens? En grande partie,des personnes âgées qui ne peuvent charrier leurs bagages d’un transfert à l’autre, ou qui ne peuvent tout simplement pas transporter quoi que ce soit; des jeunes qui ne sauraient voyager sans l’attention particulière du chauffeur ou de passagers qui jettent un oeil sur eux; des personnes qui ne peuvent se rendre au terminus ou à l’arrêt d’autobus parce qu’il est trop loin; des Gaspésiens qui vont passer les Fêtes en famille et qui apporte cadeaux et souvenirs culinaires…

    Je me demande comment nous voyagerons, moi et des centaines d’autres, à Noël prochain. Car je n’utilise ce transport que l’hiver, mais d’autres l’utilisent à l’année car 1000 km, c’est long à conduire.

    Si le gouvernement ne réagit pas, c’est qu’il est complètement déconnecté. Mais ça, on le sait depuis longtemps… J’aimerais bien cependant qu’on me fasse mentir…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here