Pas de CPE pour le moment dans l’Estran, mais Noël Richard n’a pas dit son dernier mot

234
Grande-Vallée. Photo : Archives

Le maire de Grande-Vallée Noël Richard somme Québec de réaliser un projet de Centre de la petite enfance de 24 places dans l’Estran.

Bien qu’au départ le gouvernement ait appuyé cette idée, Québec a finalement reculé devant le projet. Noël Richard peine à trouver les explications derrière ce refus du ministère de la Famille puisque les besoins sont bien réels dans le secteur de Murdochville, Cloridorme, Petite-Vallée et Grande-Vallée.

Apparemment, le ministère de la Famille justifie ce recul en disant que le nombre de places demandé excéderait les besoins. Pourtant, Grande-Vallée aurait besoin de 30 places et non les 24 proposés par l’appel de projets. Il y a un manque de lecture de la part du gouvernement, dit Noël Richard.

 

Ça fait maintenant un an que la municipalité travaille sur le dossier. En novembre dernier, le maire de Grande-Vallée apprend que de une à 24 places en garderie sont réservées dans le secteur de l’Estran, alors la direction s’attèle à la tâche de terminer leur candidature pour le dépôt de projet de création de CPE en janvier.

Ensuite, le 23 février, Grande-Vallée reçoit une correspondance du ministère de la Famille disant que leurs demandes respectent toutes les conditions d’admissibilités. Finalement suite à une analyse plus poussée, le 7 mars, c’est refusé.

 

Noël Richard se désole de voir cet outil de développement manqué dans la région pour accueillir des nouvelles familles alors que le secteur est en pleine croissance démographique.

En conséquence, Noël Richard rencontrera le cabinet du ministre de la Famille Mathieu Lacombe demain vendredi pour avoir des explications puisque le comité consultatif régional sur l’offre des garderies à l’enfance a accepté le projet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here